Comment améliorer le taux de rendement synthétique de mon entreprise ?


Le succès d’une entreprise dépend de nombreux facteurs importants, surtout internes. Les sociétés aujourd’hui sont résolument tournées vers la satisfaction de la clientèle, et pour y arriver, elles se doivent d’être opérationnelles et compétitives au possible. Le TRS est l’un des indicateurs de performances les plus utilisés pour suivre leur évolution.
Avec un bon suivi, ce paramètre vital permet en effet de faire un monitoring permanent de certaines variables clés de production, afin de booster l’entreprise. Mais comment faire ce suivi ? Comment se calcule le TRS ?

Composantes importantes et calcul du TRS

Le Taux de Rendement Synthétique est une variable complète qui permet d’apprécier et d’améliorer la productivité d’un équipement ou carrément d’une chaîne de production. Il a été très souvent utilisé dans l’industrie agroalimentaire et a participé au succès de nombreuses sociétés. Le TRS intègre certains certaines composantes importantes qu’il faut connaître :

  • Disponibilité Opérationnelle (DO) : cette variable représente le quotient entre le temps de fonctionnement (durée théorique de disponibilité) et le temps réellement requis pour produire
  • Taux de Performance (TP) : il s’agit du rapport entre le temps réel de production et le temps de fonctionnement. Il permet d’apprécier l’efficacité de l’entreprise
  • Taux de Qualité (TQ) : pour apprécier la qualité de la production. Il se calcule en faisant le rapport entre la quantité de produits de qualité et la totalité de la production

Il faut aussi savoir que le calcul du Taux de Rendement Synthétique varie d’une entreprise à une autre, parce qu’il y a bien souvent des paramètres spécifiques à prendre en compte. De façon générale, on peut le définir avec la formule TRS= DO x TP x TQ.
En se basant sur cette formule, des développeurs ont mis au point le logiciel MES pour calculer automatiquement le taux de rendement synthétique.
Comment améliorer le taux de rendement synthétique de mon entreprise ?

Amélioration du TRS

L’amélioration du Taux de Rendement Synthétique passe par l’élimination des facteurs causant les plus grosses pertes de temps en productivité. Dans ce registre, on peut citer :


  • Les pannes dont la durée est supérieure à 10 minutes
  • Les arrêts d’exploitation
  • Les défauts logistiques ou énergétiques
  • Les interruptions répétées
  • Les déficits de qualité

Pour être certain de bien identifier ces facteurs, on peut procéder à un relevé des arrêts de production. Il existe trois manières de le faire.

Le relevé manuel

Il consiste simplement à remplir des fiches de relevé pour consigner les occurrences d’interruption de production. Cette méthode est simple, peu coûteuse, et elle permet un suivi permanent. Elle se révèle toutefois fastidieuse. Aussi, le fait que les formulaires soient remplis manuellement augmente les risques d’erreurs et ne garantit pas la fiabilité des résultats.

Le relevé semi-automatique

En plus d’un bon suivi des paramètres du TRS, la méthode semi-automatique permet une meilleure gestion des incidents. Il s’agit d’une façon de procéder plutôt fiable et aisée à assimiler par les opérateurs. La saisie semi-automatique nécessite néanmoins une formation des agents qui s’occupent du marquage.

Le relevé automatique

Ici, les valeurs sont consignées à l’aide de dispositifs directement posés sur les équipements de production. Avec la saisie automatique, les données sont disponibles en temps réel et leur transcription ne dépend pas des agents ou des opérateurs. Bien qu’il nécessite un investissement lourd, le relevé automatique des données de production évite les fraudes. Il donne la possibilité d’apprécier la situation de l’entreprise à sa juste valeur.

Interprétation des valeurs TRS

Une fois que le manager ou le responsable de production entre en disposition des données relatives aux différentes interruptions, il doit chercher à comprendre les causes réelles de ces pertes de la chaîne productrice. De façon globale, l’exploitation des données aboutit à des conclusions claires. Les arrêts peuvent être dûs à :

  • Un déficit de pièces ou de matières premières
  • Un déficit de personnel ou des retards répétitifs
  • Une mauvaise planification des tâches à effectuer
  • Une maintenance plus longue que prévu
  • Un (mauvais) entretien des équipements
  • Un approvisionnement
  • Un déficit d’énergie

Pour améliorer le Taux de Rendement Synthétique, il faut donc après ce décryptage trouver les solutions pour diminuer le plus possible les arrêts de production, puisque c’est la seule façon de rendre l’entreprise compétitive. Certains responsables choisissent d’utiliser la méthode bien connue de Pareto pour analyser les données recueillies et prendre des décisions d’amélioration par la suite. Elle est implémentée comme une autre approche d’amélioration du TRS.

Amélioration par le diagramme des interférences

Il s’agit d’une approche Lean qui permet d’améliorer le Taux de Rendement Synthétique des unités. Les interférences sont en réalité les causes des arrêts constatés au niveau de la production. Pour mettre en œuvre la méthode, il faut réaliser un diagramme en rosace avec au milieu la question « Qu’est-ce qui coûte du temps à la production ? » et sur les rebords, les interférences.
Pour remplir les cases des interférences, il faut interroger directement les acteurs de la chaîne de production, qui vivent au jour le jour les situations d’interruption. Une fois les interférences notées, il faut les pondérer par rapport au temps total d’interruption. En le faisant, il est facile de séparer les interférences les plus graves et de les éliminer en priorité. C’est d’ailleurs pour cette raison que de nombreux spécialistes recommandent l’approche de Pareto.
Comment améliorer le taux de rendement synthétique de mon entreprise ? #2

Ce qu’il faut retenir !

Le Taux de Rendement Synthétique est un indicateur très important pour identifier les causes des interruptions de production dans votre société. Il aide donc à les corriger au plus vite pour éviter d’avoir un bilan décevant ou désastreux, et permet de booster la productivité de l’entreprise. Toute entreprise devrait s’assurer de garder un œil sur son TRS, puis prendre les décisions et poser les actions qui contribueront à l’amélioration de ce taux.
Si vous suivez correctement toutes les instructions énoncées, vous devriez obtenir petit à petit des résultats spectaculaires.