Comment sécuriser son commerce ?


Les commerces sont souvent victimes de différentes formes de délinquance. Voici quelques conseils qui permettent de lutter contre ce fléau.

Quelles sont les bonnes pratiques à adopter pour les commerçants ?

Comment sécuriser son commerce ?

Tout d’abord, un commerce bien éclairé attire moins les cambrioleurs.

Même si cela semble évident, il faut éviter de manipuler de grosses sommes d’argent devant la clientèle.


Par ailleurs, il est plus prudent de placer la caisse à un endroit qui n’est pas trop facile d’accès.

Le commerçant doit redoubler de vigilance au moment où il ouvre ou ferme sa boutique. C’est souvent l’instant que choisit le voleur pour s’introduire. Il faut à tout prix éviter d’être seul.

C’est une preuve de bon sens de miser sur les systèmes de vidéosurveillance, dispositif efficace pour dissuader les délinquants. L’essentiel est de les placer de manière à fournir une couverture optimale, avec le moins d’angles morts possible.

De même, pour les commerces disposant de moyens importants, il est possible de faire appel à des sociétés de surveillance qui pourront assurer des services de ronde, afin de décourager les malfrats.

Protéger son commerce des effractions

La devanture du commerce doit être pourvue d’un rideau métallique à lames pleines. Il devra être équipé d’une serrure de haute qualité certifiée A2P. En plus, il doit également y avoir un dispositif de détection d’intrusion relié à un centre de télésurveillance. On trouve ces grilles de protection, conçues pour les commerces, chez des professionnels comme Eurolook.

Le vitrage des portes et des fenêtres doit avoir un degré de résistance élevé, pour ne pas se briser au moindre choc. Préférez ainsi les vitrages anti-effractions et leur film spécial qui ralentira et découragera bon nombre de voleurs.

En outre, il est conseillé de protéger les petites ouvertures avec des barreaux de fer.

Comme, le risque zéro n’existe pas, il vaut mieux mettre à l’abri les objets de valeur. Dans ce cas, la mise en place d’un coffre-fort à l’intérieur même du commerce n’est point superflue.