La vidéoprotection en entreprise, une nécessité ?


Aujourd’hui, en France, le vol représente pour une entreprise le deuxième risque le plus important derrière l’incendie. Il peut aussi bien toucher des biens matériels, comme des équipements informatiques ou des fournitures, que des biens immatériels tels que des données concernant votre entreprise. Pouvant être externe ou interne à l’entreprise, le vol est toujours imprévisible.  Afin de se prémunir contre ce fléau, des entreprises de télécommunication proposent divers moyens de vidéoprotectionpour assurer à votre entreprise une protection optimale de vos biens.

La vidéoprotection en entreprise, une nécessité ?

La règlementation liée à la vidéoprotection en entreprise

La vidéoprotection s’impose comme le meilleur moyen pour lutter contre le vol. Toutefois, en entreprise, de nombreuses règles vous sont imposées si vous souhaitez avoir recours à ce dispositif.

Tout d’abord, les caméras ne peuvent pas être installées n’importe où et doivent être placées au niveau des entrées et sorties du bâtiment, des issues de secours et des voies de circulation. Elles peuvent également se situer vers les endroits où sont entreposés de la marchandise de valeur.
Ensuite, il est formellement interdit de filmer ses employés, toute caméra filmant un salarié lors de son travail va à l’encontre du droit au respect de la vie privée de celui-ci. Une caméra ne peut également pas filmer les lieux de pause et les toilettes des employés. Si, par exemple, des dégradations sont commises sur la machine à café, la caméra ne doit filmer que la machine et non toute la zone du lieu de pause. Enfin, il est interdit de filmer les locaux syndicaux et les représentants du personnel.


Par ailleurs, seules les personnes autorisées par l’employeur, dans le cadre de leurs fonctions, peuvent consulter les vidéos émises par les caméras de surveillance. Ces personnes doivent avoir, en outre, connaissance de l’ensemble de la réglementation liée à la vidéoprotection.

D’autre part, l’employeur doit déterminer de lui-même la durée de conservation des images filmées. Celle-ci doit cependant avoir un lien avec l’objectif visé lors de la vidéosurveillance. En règle générale, la durée maximale de conservation des images tourne autour de 1 mois.

Les équipements vidéoprotection pour assurer la protection de votre entreprise

Maintenant que nous sommes à jour au niveau de la réglementation tournant autour de la vidéoprotection, attardons-nous sur les différents équipements proposés par les entreprises de télécommunication.

La plupart des entreprises de télécommunication vous propose des appareils variés afin d’améliorer la protection de votre entreprise. Par exemple, l’entreprise de télécommunication Mazenq, située à Mandres-les-Roses (94) propose l’installation de caméras IP ou analogiques pour votre entreprise. Le nombre de caméras est bien entendu adapté selon la taille et la structure de votre entreprise. Mazenq met également à votre disposition l’installation d’écrans de contrôle et de stockeurs numériques (à partir de 80 Go). Enfin, si vous avez recours aux services de cette entreprise, vous aurez la possibilité de visionner l’ensemble des images filmées par les caméras sur votre smartphone.

Si vous êtes intéressé par l’un ou plusieurs de ces équipements, vous pouvez consulter l’ensemble des prestations de Mazenq concernant la vidéoprotection de votre entreprise.