Quelle garantie pour votre prêt immobilier ?


Vous avez choisi de faire une demande de prêt immobilier afin de financer votre projet lié à l’achat d’un bien immobilier ? Vous avez parfaitement raison, car il s’agit de la solution choisie par de nombreuses personnes. Afin d’obtenir rapidement votre financement, montez un dossier en béton et mettez en avant vos points forts en tant qu’emprunteur.  N’oubliez pas non plus que vous devez fournir une garantie à votre banque. Pour cette dernière, il s’agit d’un filet de sécurité en cas de défaut de paiement. Découvrez les différentes solutions possibles quant à la garantie à proposer à votre banque.

L’hypothèque

C’est la garantie la plus classique lorsqu’on parle de prêt immobilier. L’hypothèque doit faire l’objet d’un acte notarié lorsqu’elle sert de garantie au financement d’un bien immobilier. En cas d’impayé, la banque peut procéder à la saisie du bien pour ensuite le revendre. Ainsi, elle peut recouvrir le capital qui lui reste dû.

Notez que l’hypothèque est non négligeable, car sa valeur est généralement très élevée. En plus d’inscrire l’hypothèque auprès du bureau qui s’en charge, vous devez payer une taxe de publicité foncière dont le taux est fixé à 0.615%. Notez que vous devez également payer des frais d’hypothèque qui avoisinent 2% du montant du prêt souscrit.

Quelle garantie pour votre prêt immobilier ?


La caution

La caution fonctionne comme une assurance. Ainsi, si vous optez pour ce type de garantie, vous devez payer une contribution auprès d’une société de cautionnement. Cette dernière s’occupe alors de payer les mensualités en cas de défaut de paiement.

Notez que le montant total associé à la caution doit être versé intégralement dès l’octroi du prêt. Son montant est évalué en fonction du montant du crédit demandé. Il faut savoir que si une partie de la caution est versée directement à la société de cautionnement, une autre partie est encaissée par un fonds mutuel de garantie. Il se peut que ce dernier reverse une part à l’emprunteur  à la fin de son prêt.

L’inscription en privilège de prêteur de deniers (ppd)

Le PPD fonctionne comme l’hypothèque sauf qu’il ne s’applique que sur un bien immobilier ancien. Grâce à cette garantie, votre banque sécurise son investissement. En cas de défaillance financière, la banque peut procéder à la saisie du bien immobilier acquis pour ensuite le revendre.

Il est important de noter que le choix de la garantie à donner à la banque doit se faire de manière méticuleuse afin que son projet ne tombe pas dans l’eau. Bien que vous ayez la possibilité de financer intégralement votre bien immobilier, n’oubliez pas de faire une simulation crédit immobilière. Visitez ce site pour trouver le meilleur taux immobilier.