L'évolution des cuves à vin dans l'Histoire

  • L'évolution des cuves à vin dans l'histoire
  • Les fûts en bois traditionnels pour la fermentation du vin
  • Les années 1950 : introduction des cuves en béton et en acier inoxydable
  • Les années 1970 : démocratisation des cuves en inox, avantages par rapport aux fûts de bois

L’histoire du vin se perd dans les siècles, durant lesquels les procédés de fabrication se sont développés et améliorés. Durant la plus grande partie de cette aventure, le vin a été mis à fermenter dans des fûts en bois. Mais depuis une cinquantaine d’années, les mœurs évoluent et la fermentation du vin se fait dans des cuves en acier inoxydable, ou en béton. Retour sur l’évolution des cuves à vin à travers les âges.

Les fûts en bois, cuves historiques

« Vieilli en fût », cette mention est encore aujourd’hui gage d’un cru original et de caractère dont usent certains grands domaines. Utilisée depuis plusieurs siècles pour la fermentation du vin, la barrique en bois possède de nombreuses propriétés et va, selon son essence, travailler différemment les arômes du breuvage qu’elle contient.

  • Grande cuve de fermentation, pour le vin et la bière, fermenter 30&aofc;l de moût– usage professionnel ou domestique
    Cuve de fermentation de 30&aofc;l avec poignées coquilles, sans robinet. L’embout de fermentation se fixe simplement dans le manchon en caoutchouc pour garantir une étanchéité parfaite et éviter tout glissement. Convient pour les aliments – Plastique (PP-HD) – Utilisable jusqu’à 100&aofc;°C. Avec graduation en litres pour évaluer le contenu de remplissage. Bord supérieur renforcé pour plus de stabilité et poignées antidérapantes.
  • sil2018 Récipient de fermentation complet de 5 l – Récipient de fermentation avec barboteur et caoutchouc d’étanchéité et robinet de vidange en plastique, seau pour bière ou vin avec poignée, blanc
    Dimensions et paramètres : Seau avec couvercle de 5 l, hauteur sans couvercle :187 mm – Diamètre supérieur : 225 mm – Diamètre du fond : 194 mm. Le récipient de fermentation est fabriqué à partir d’une substance artificielle destinée à stocker les aliments. Le seau a la poignée sur le dessus. Il est recommandé de ne pas le nettoyer avec une éponge rugueuse, sinon le récipient de fermentation risque de présenter des micro-rayures. Nombreuses applications : Les seaux conviennent à la fermentation de tous les types de vins de fruits faits maison, à la bière et à la fermentation de la purée de sucre avec de la levure. Vous voulez fabriquer du vin ou de la bière vous-même ? Achetez nos seaux! Avantages du récipient de fermentation : ils ne sont pas fragiles, vous pouvez facilement les laver et sont beaucoup plus faciles à utiliser et à transporter que les dames-jeannes. Les seaux sont fermés avec un couvercle en plastique qui permet un accès très pratique à l’intérieur. Grâce au grand diamètre du seau, l’utilisation du récipient de fermentation est très simple. Contenu : 1 cuve de 5 litres en plastique alimentaire (jusqu’à 100 °c) pour la fabrication des vins de fruits faits maison et de la bière maison, avec tuyau de fermentation. En outre, la livraison contient également : 1 seau de fermentation en plastique, 1 caoutchouc d’étanchéité pour le seau, monté sur le couvercle, 1 robinet d’écoulement en plastique monté sur le récipient de fermentation. Haute qualité et utilisation pratique : nous attachons une grande importance à la qualité de nos produits. C’est pourquoi nous proposons des conteneurs de fermentation qui sont denses et robustes et ont une large application.

Depuis le Moyen-Âge, les fûts de chêne ont été les plus couramment utilisés pour le vieillissement du vin. Mais à partir des années 1950, de nouveaux matériaux ont fait leur apparition sur le marché de la vinification.

Les années 1950 : l’arrivée des premières cuves

Les premières générations de cuves de plus grande contenance font leur apparition sur le marché, à l’instar de la traditionnelle pièce bourguignonne, massif fût de chêne pouvant contenir jusqu’à 228 l, soit 300 bouteilles de vin de 0,75 L . Ces barriques, bien plus volumineuses que celles utilisées jusqu’à présent, sont proportionnellement moins chères à l’achat.

À partir de 1955, certains négociants investissent dans des cuves en béton verré puis, quelques années après, les cuves en acier émaillé font leur entrée dans les caves vigneronnes.

Les années 1970, l’âge d’or de l’inox

Ce n’est qu’à partir des années 1970 que les cuves en inox se sont très largement démocratisées, à tel point qu’à l’heure actuelle pratiquement tous les vignerons en sont équipés. Les cuves présentent en effet de nombreux avantages par rapport à l’utilisation des fûts d’antan.

En effet, les barriques de bois demandaient beaucoup de manipulations ; c’étaient des dizaines, voire des centaines de barriques remplies qu’il fallait sortir, puis aligner dans les caves. Un travail long et éprouvant durant lequel les accidents étaient monnaie courante. La cuve en revanche, qu’elle soit béton ou en inox, reste à demeure une fois installée. Les manipulations sont réduites, simplifiées, et la contenance d’une seule cuve équivaut à celle d’une centaine de fûts en bois.

Cuves en béton ou en inox : quelles différences ?

Aujourd’hui, les cuves en inox et celles en béton sont les plus utilisées pour la vinification. Pourquoi un tel succès, exception faite de la simplicité d’utilisation ?

L'évolution des cuves à vin dans l'Histoire

Les cuves en béton présentent l’avantage de posséder une inertie thermique élevée, qui limite les brusques variations de température, elles-mêmes néfastes pour le vin. Également le béton est, en l’absence de revêtement, perméable à l’oxygène en petites quantités, et son coût est très compétitif.

Les cuves en inox, quant à elles, sont relativement coûteuses, mais leur neutralité chimique permet au viticulteur de définir lui-même s’il veut travailler son vin et, le cas échéant, sur quels paramètres influer. De plus, la cuve en acier inoxydable est le modèle le plus simple à nettoyer.

  • DeTec Tonneau de fermentation 10 15 20 25 l Fût de 15 litres.
    Robinet avec écrou de raccordement 1′ Bec de robinet NW 9 mm Résistant à la chaleur jusqu’à 70 °C Ouverture de la goupille de fermentation : 36 mm 10 litres – Baril :
  • SUPERBUTELKI.PL Seau à infusion avec robinet de 30 l – Bidon de fermentation – Le seau a une échelle et un robinet d’écoulement – Parfait pour la fermentation – Facile et confortable à utiliser
    Augmentez votre niveau – à de nouvelles hauteurs ; le seau dispose d’une échelle, d’un tuyau de fermentation et d’un robinet de vidange, vous pouvez profiter rapidement et de manière intuitive Ne perdez pas de temps – avec un nettoyage fastidieux ; le réservoir de fermentation est conçu pour être facile et rapide à nettoyer et prêt à l’emploi en un tour de main Le contenu sur tout : le seau avec robinet n’altère pas le goût ni l’arôme de votre boisson et la bonne étanchéité isole parfaitement le contenu ; vous serez étonné par les nombreux avantages De nombreuses espèces – Ce sont de nombreuses possibilités – Les marmons sont parfaites pour la fermentation de vins de fruits, de la bière et de la bière faits maison Pour l’équipement – Le seau a 30 l et une hauteur de 38 cm – Le tube mesure 17 cm de haut et 5,5 cm de large – Avec la balance, vous pouvez observer les processus de fermentation sans avoir à ouvrir ou dévisser le seau
Julie Bernard
Journaliste sur Chez Hervé